< Retourner aux ressources

Comment rédiger un cahier des charges pour une application web : modèle à télécharger

Découvrez toutes les étapes pour rédiger le cahier des charges qui permettra à votre prestataire de développer l'application web idéale pour votre projet. N'hésitez pas à télécharger notre modèle de cahier des charges à la fin de l'article.

#1.

Introduction

Étant un projet conséquent, le développement d’une application web nécessite une organisation au préalable. 

Celle-ci recouvre notamment la création de votre cahier des charges. 

Composé d’un certain nombre d’informations liées à votre application web, ce support permet de déterminer le cadre de votre projet. 

Son objectif est de cerner vos exigences afin de construire la solution la plus appropriée. 

À travers cet article, vous découvrirez comment rédiger efficacement votre cahier des charges afin qu’il aiguille au mieux le travail de votre prestataire informatique.

Un modèle de cahier des charges téléchargeable est à votre disposition à la suite de l’article. 

#2.

Quelques recommandations

Avant toute chose, il vous sera utile de suivre ces différents conseils afin de procéder de manière efficiente à la réalisation de votre cahier des charges : 

L’écriture de votre cahier des charges peut démarrer dès que vous êtes convaincu par votre idée initiale. Si ce n’est pas encore le cas, nous vous suggérons de patienter. 

Par exemple, un taux de certitude de 70% par rapport à votre idée de départ entraînera très probablement des modifications entre l’écriture du cahier des charges et le lancement de votre application web. 

Cette situation n’est pas optimale, car le fait de revenir en arrière engendrera une perte de temps pour le développement et le résultat final risquera de ne pas répondre à vos attentes. 

Pour vous aider dans la préparation de votre projet, nous avons rédigé un article dans lequel nous vous partageons nos conseils et toutes les bonnes pratiques afin que votre développement se déroule au mieux.

Le contenu du cahier des charges doit être concis. Les explications doivent y être brèves et précises dans le but de faciliter la compréhension et le suivi de votre prestataire. 

Les informations relatives au design et aux fonctionnalités que vous aimeriez pour votre application ne doivent pas être trop précises. Cela permet aux développeurs de garder une certaine liberté dans leur travail. 

À noter que toutes les sociétés de développement informatique n’envisagent pas le cahier des charges comme étant un support fixe à suivre de A à Z.

Chez Deuse, par exemple, il nous permet de déterminer les User Stories. Celles-ci permettent d’expliquer les fonctionnalités du futur logiciel du point de vue de l’utilisateur.

Chacun de ses composants étant développé, les US constituent la référence pour la création du projet. De ce fait, si des éléments du cahier des charges n’apparaissent pas dans les US, ils ne sont pas pris en compte. 

C’est pourquoi, afin d’éviter tout malentendu, il est indispensable de se mettre d’accord avec votre prestataire sur l’utilisation du document adéquat au développement de votre application web.

#3.

Le contenu de votre cahier des charges

Votre cahier des charges se compose de trois points essentiels à détailler qui permettront le bon déroulement du projet.

Une brève description de votre application web :

Tout d’abord, l’important est de déterminer le périmètre de votre projet à l’aide des questions suivantes : quoi, pourquoi, comment ? Vous devez aussi définir votre public cible (qui aura accès à l’application ?). 

Cela vous permettra de choisir le type d’application le plus approprié à votre projet (application web ou mobile)

Par exemple, si votre utilisateur est professionnel, l’application web est davantage conseillée que l’application mobile. S’il existe différents types d’utilisateurs, les fonctionnalités pourront varier. Il est aussi important d’avoir en tête l’objectif majeur de votre application web. 

Lorsque tout cela est fait, vous pouvez y indiquer le contexte présent et expliquer la raison pour laquelle votre projet nécessite l’intervention d’un prestataire. 

De plus, il est intéressant d’y intégrer les flux qui seront mis en place : de quelle manière souhaitez-vous qu’ils agissent et échangent entre eux.

Ensuite, vous pouvez mettre en évidence les besoins à la base du projet. S’agit-il de solutionner un problème ? Voulez-vous répondre à un besoin existant ou inexistant jusqu’à présent ? C’est à vous de déterminer cela. 

Le contexte dans lequel vous vous positionnez est aussi un élément déterminant. N’hésitez pas à donner des informations sur votre fonction, mais aussi sur l’environnement/le secteur dans lequel vous travaillez ainsi que les procédures que vous appliquez quotidiennement. 

Si certains supports ou équipements spécifiques interviennent dans le projet, il est préférable de les fournir à votre prestataire tout comme le guide d’utilisation. De même s’il faut s’interfacer avec des services externes. 

Il se peut que vous déteniez déjà une première version de la solution digitale et que vous souhaitiez l’améliorer. Dans ce cas, il est utile d’en montrer le fonctionnement à votre prestataire ainsi que d’insérer des représentations dans votre cahier des charges. Cela lui permettra de comprendre le point de départ du projet. 

En bref, transmettez-lui tous les documents utiles qui sont en votre possession. 

La mise en évidence des fonctionnalités :

Les fonctionnalités correspondent aux actions que les utilisateurs pourront effectuer sur votre application web : prendre une photo, envoyer un message, acheter des produits, faire une réservation, etc.

Vous devez en distinguer deux types : celles qui sont essentielles et celles qui sont facultatives (appelées aussi “nice-to-have”). 

Selon votre budget, mais aussi selon les possibilités techniques, il se peut que vous ne puissiez pas développer l’ensemble des fonctionnalités. Les principales seront alors choisies en priorité. 

Il faut trouver l’équilibre entre ce que vous souhaitez et ce qui est réalisable. 

Si vous voulez que le site soit traduit dans plusieurs langues, vous devez le spécifier dès le début du projet. Il s’agit d’une fonctionnalité qui influence le développement de votre application web.

Le choix des pages à concevoir :

Lorsque vous avez déterminé les fonctionnalités, c’est le moment de réfléchir aux différentes pages qui composeront votre application : accueil, création de compte, identification, etc.

Il ne vous est pas demandé d’avoir une idée précise du nombre de pages qui constitueront votre application. Établir un premier schéma est déjà intéressant, le reste se fera au fil des échanges avec votre prestataire. 

Sur une application web, le contenu peut être beaucoup plus conséquent que sur une application mobile. De ce fait, si des pages de contenu sont nécessaires (articles, historique, etc.), vous devez informer le prestataire de la teneur de celles-ci. 

Il est également important de préciser si vous souhaitez avoir la possibilité de modifier ce contenu ou s’il doit être fixe et inséré dans le code. 

La partie visuelle de votre application web :

Outre le contenu, la forme de l’application constitue une étape indispensable à l’aboutissement de votre projet. 

L’interface utilisateur à travers les wireframes

Dans un premier temps, vous devez établir les divers blocs de contenu pour chaque page, il s’agit des wireframes. 

Le wireframe est une ébauche de votre application web. Il permet de se représenter le projet à travers une interface utilisateur schématisée. Il faut placer divers éléments de votre application : texte, image, vidéo, bouton, etc. sous forme de dessins basiques.


Les wireframes sont aussi utiles pour imaginer la connexion entre les différentes pages. 

Il suffit simplement de dessiner des flèches afin de représenter le chemin de navigation entre chacune d’elles. Ces flèches désignent l’action réalisée lorsque l’utilisateur clique sur un bouton pour arriver sur la page suivante. 

Afin de vous aider dans la réalisation de votre projet, chez Deuse, nous mettons en place un atelier spécialement dédié à la création de wireframes. 

Bien que nous en réalisons en interne, c’est très utile que les clients créent eux-mêmes les premiers schémas, cela permet d’optimiser notre compréhension de ce qu’ils attendent pour leur application. 

Il y a plusieurs techniques pour y parvenir : soit via des logiciels graphiques comme Illustrator ou Photoshop, soit via des outils tels que Lucidchart, Balsamiq, Invision ou Figma, ou encore en les dessinant à la main. 

Si vous souhaitez en savoir plus, nous vous invitons à lire cet article qui explique comment créer des wireframes qualitatifs

Le design de votre application web 

Dans la partie visuelle de votre application, il y a évidemment son design.

Avant tout, il est important de s’intéresser aux goûts des clients. Nous les questionnons toujours à ce sujet en leur proposant de nous donner une liste d’applications web dont ils apprécient le visuel et dont ils veulent s’inspirer, sans tenir compte du contenu ou du fonctionnement de celles-ci. 

Grâce à cette liste, nos designers sont informés au préalable de la voie à suivre. 

Le logo et la charte graphique du client entrent aussi en jeu dans la création du design. Le prestataire s'appuie sur leurs détails (code couleur, polices, etc.) afin de créer le design de votre application. 

Votre stratégie de communication et de marketing :

Votre cahier des charges se clôture généralement par la section relative aux choix marketing et à la stratégie. De ce fait, votre prestataire est informé des décisions stratégiques qui conduiront votre projet. 

Lors de la création et de la construction de l’application, les décisions marketing pourront déjà intervenir et déterminer s’il faut tenir compte de certains éléments.

Notamment, bien que cela soit moins fréquent que pour une application mobile, il se peut que votre application web requiert un abonnement pour son utilisation. 

C’est le cas des systèmes payants, tels que Netflix, ou des systèmes Freemium comme Spotify. Dans ce cas, il est important d’en informer votre prestataire car cela engendrera la création d’interfaces supplémentaires et influencera donc la construction du projet. 

Si vous comptez faire du SEO ou du référencement payant, certaines actions devront être mises en place lors de la construction de l’application web. Celles-ci permettront de favoriser la réussite du référencement. Ici aussi votre prestataire doit en être informé à l’avance afin de l’intégrer dans la structure de votre application.

#4.

Conclusion

En résumé, l’élaboration du cahier des charges pour une application web nécessite différentes étapes pour un résultat optimal. 

Dans un premier temps, vous devez détailler votre projet, son objectif principal ainsi que vos attentes. 

Par la suite, il faut s’attarder sur les fonctionnalités prioritaires ainsi que sur les secondaires et les différentes pages qui composeront votre projet. 

Vous pouvez ensuite vous intéresser à la mise en place des divers composants sur les pages (texte, image, vidéo, bouton, etc.), ainsi qu’à la manière dont les pages communiqueront entre elles. 

Ensuite, arrive la partie design. Votre prestataire aura besoin de connaître vos goûts afin d’établir une solution dont la forme vous correspond. Pour cela, définissez une liste d’applications qui vous plait et faites la lui parvenir. N’oubliez pas de transmettre votre charte graphique ainsi que votre logo.

Terminez par évoquer vos décisions marketing et stratégiques, indispensables pour le bon déroulement du projet. 

En suivant cette procédure, vous parviendrez à réaliser un cahier des charges abouti.

Celui-ci guidera votre prestataire tout au long du projet afin de vous proposer le résultat le plus adapté et cohérent possible. 

#5.

Modèle de cahier des charges pour une application web à télécharger

> En un clic, téléchargez un modèle complet de cahier des charges <

En utilisant celui-ci, pensez à effacer les indications en italiques présentes sous chaque titre de section. Il s’agit de conseils permettant d’établir un cahier des charges de qualité. 

Pour toute interrogation, n’hésitez pas à nous contacter ou à laisser un commentaire. Nous serions ravis de vous aider.

Commentaires